top of page
Rechercher
  • contact64411

Est-il intéressant de rattacher fiscalement ses enfants majeurs ?

En France, le rattachement d'un enfant majeur au foyer fiscal est possible s'il a moins de 25 ans et poursuit ses études, ou s'il est en situation de handicap, quel que soit son âge. Le rattachement permet aux parents de bénéficier d'avantages fiscaux, tels qu'une augmentation du nombre de parts pour le calcul du quotient familial, sous certaines conditions. Cependant, le rattachement des enfants majeurs n'est pas toujours intéressant, notamment s'ils perçoivent des revenus.


Il est préférable de simuler votre situation grâce à un simulateur officiel pour déterminer la solution la plus favorable. Pour ce faire, il est intéressant d’effectuer deux simulations : une en rattachant vos enfants et une autre sans les rattacher. Il est également important de noter que le rattachement d'un enfant majeur marié, pacsé ou chargé de famille ne vous permettra pas de bénéficier d'une augmentation du quotient familial, mais donne droit à un abattement sur le revenu global.


Quand vous ne rattachez pas vos enfants, vous pouvez bénéficier d'une pension alimentaire qui est à déclarer case 6GU. Elle est déductible si l'enfant majeur n'est pas à charge et s’il a besoin d'une aide financière, que l'enfant habite ou non sous votre toit. Cependant, vous devez pouvoir présenter les justificatifs du versement de la pension et de la nécessité des dépenses (loyer, courses….) au Trésor public, s’ils vous le demandent. 


Par ailleurs, une déduction forfaitaire peut être demandée pour les courses et le logement en case : 6DE. Cette déduction est moins contraignante car aucune pièce justificative n'est requise uniquement si vous hébergez à l'année un enfant majeur « sans ressources suffisantes ». 




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page