top of page
Rechercher
  • contact64411

Euro vs dollar : quels impacts sur l’économie ?

Depuis sa création en 1999, l’euro a connu de nombreuses fluctuations. En 2000, il ne valait que 0,84 dollar. Puis, il a augmenté jusqu’à atteindre 1,58 en 2008 mais dû à la crise financière, cette monnaie à baisser. En 2022, cette baisse était tellement forte que l’euro était en dessous de la parité avec le dollar pour la première fois depuis deux décennies. Enfin, en 2023, l’Euro avait retrouvé de la vigueur et s'échanger à 1,10 dollar pour 1 euro.


Source du graphique : Vie-publique.fr


Lorsque l'euro se déprécie par rapport au dollar, cela a plusieurs impacts sur l'économie. Tout d'abord, une faiblesse de l'euro face au dollar risque d'accélérer l'inflation, car les importations coûtent plus cher, ce qui peut se traduire par une hausse des prix pour les consommateurs (biens de consommation, biens intermédiaires, matières premières). De plus, une telle situation peut avoir un impact sur d'autres monnaies, en particulier celles indexées sur l'euro, et peut influencer les échanges commerciaux et les flux financiers. Cependant, une dépréciation de l’euro rend les exportations plus compétitives, facilitant ainsi la récupération de dollars.


D’une manière générale, les Etats-Unis et l’Europe font face à un ensemble de facteurs macroéconomiques et géopolitiques : 

  • Relancer les chaînes d’approvisionnement affectées par la crise sanitaire.

  • L’inflation qui est toujours aussi élevée.

  • Les tensions géopolitiques des guerres : Russie vs Ukraine et Israël vs Palestine.


Sur le plan énergétique, les États-Unis sont moins affectés par la guerre Russie vs Ukraine en raison de leur importante autoproduction, tandis que la zone euro, dépendante des importations de gaz et de pétrole, a été directement touchée par la hausse des prix. Cela pourrait peser sur le déficit commercial européen, étant donné que la facture énergétique est libellée en dollars.


Par une monnaie plus faible, la zone euro devient moins attractive pour les investisseurs, alors que les Etats-Unis sont perçus comme plus stables. Ces conséquences macroéconomiques et géopolitiques soulignent l'importance de surveiller attentivement l'évolution des taux de change et de prendre en compte les implications à long terme sur les marchés financiers et le commerce international.


Comments


bottom of page